L'objectif

L’objectif de la Recyclerie est triple.

Un objectif environnemental :

  • en diminuant la quantité des matières à éliminer ;
  • en réduisant les dépôts sauvages d’encombrants ;
  • en sensibilisant la population à la réduction des déchets.

Un objectif économique :

  • en détournant des objets encore utiles de la filière de traitement des déchets ;
  • en permettant ainsi la réduction des coûts d’élimination.

Un objectif social :

  • en permettant à des personnes en réinsertion socioprofessionnelle de bénéficier de formations diverses (menuiserie, ébénisterie, électricité, technique informatique, …) leur permettant de réintégrer le monde du travail ;
  • en faisant bénéficier les personnes défavorisées de biens de seconde main à prix réduits.

L'économie circulaire sur le territoire "Coeur du Hainaut" : création d'un nouveau bâtiment pour la Recyclerie

Le Gouvernement wallon a validé, en octobre 2016, le projet d’Hygea destiné à créer une Recyclerie à Cuesmes, sur le territoire dit « Cœur du Hainaut », dans le cadre de la programmation 2014-2020 des Fonds FEDER, dégageant ainsi une enveloppe de 419.876 €, pour la construction d'un bâtiment de tri et de reconditionnement d'objets réutilisables et de démantèlement des objets non valorisables.

Recyclerie

Concrètement, un bâtiment de 500 m² sera construit sur le site d’Hygea à Cuesmes. Il accueillera des activités de tri et de reconditionnement (nettoyage, réparation, …) d’objets réutilisables, préalablement récoltés via des conteneurs spécifiques dans les recyparcs de la zone.

Les partenaires du projet (le CPAS de Mons et l'Asbl Droit et Devoir) seront chargés de récupérer les biens qui auront été confiés par la population, de les reconditionner et de les mettre en vente dans leurs magasins. Il s’agit d'offrir les biens revalorisés à faible prix aux personnes qui en ont besoin ou à celles qui ont fait le choix d'un autre mode de consommation.

Les objets qui se révèlent non réparables à l'issue des opérations de vérification seront démantelés et suivront leur filière respective de valorisation classique.

Plusieurs zones de stockage et de tri des objets sont prévues dans le bâtiment : réparables, non réparables, bon état-vers magasin, démantèlement, tri des déchets, stockage de produits finis. Divers ateliers de travail seront également aménagés : atelier nettoyage, bois, électro, peinture, …

Un centre de formation

Le développement de ce projet aura également une incidence positive pour l'emploi des personnes présentant des difficultés sociales et professionnelles. En collaboration avec le CPAS de Mons, ce projet va également permettre la formation en permanence de 21 stagiaires « valoristes ». Plus de 780.000 € seront consacrés à la création de modules de formation liés au recyclage des encombrants à destination des personnes peu scolarisées.

Plateforme des acteurs locaux

Le site sera enfin mis à la disposition des entreprises d’économie sociale actives dans le secteur du réemploi-réutilisation. Au-delà de la création de la nouvelle infrastructure à Cuesmes, ce projet concrétise la plateforme collaborative rassemblant des partenaires locaux.

Avantages du projet

Sur le plan environnemental, la Recyclerie permettra de réduire la pression sur les ressources naturelles et la quantité d’encombrants à éliminer par incinération et, ainsi, à limiter les émissions de gaz polluants.

De nombreux avantages :

  • offrir un service de qualité à la population en matière de collecte de biens réutilisables ;
  • offrir des débouchés dans le cadre de la réinsertion socio-professionnelle pour les métiers « verts » ;
  • doter la collectivité d'un outil qui maximise les performances environnementales au niveau de la gestion des déchets encombrants ;
  • offrir à la population des biens de seconde main à un prix abordable et bénéficiant de garantie de qualité ;
  • diminuer les dépôts sauvages d'encombrants en améliorant la salubrité publique des centres urbains ;
  • sensibiliser la population à la réduction des déchets ;
  • participer à la dé-carbonisation de la société en prolongeant la durée de vie des objets, en préservant des ressources naturelles et en améliorant le recyclage.

La prochaine étape de ce projet est notamment l’introduction des permis d’urbanisme et autres procédures administratives par Hygea en vue de la construction du bâtiment.

Les subsides européens permettront également d’équiper le recyparc de Jemappes de conteneurs spécifiques pour la collecte sélective de biens réutilisables.

Plus d’informations : http://europe.wallonie.be/