Bien composter dans son jardin

Le compostage à domicile

Saviez-vous que 30 % du volume et 50 % du poids de votre poubelle est composé de déchets organiques, soit l’équivalent de près de 120 kilos par an et par habitant ?

Composter ses déchets organiques présente de nombreux avantages et ne demande que quelques nouvelles habitudes quotidiennes à adopter.

En bref, composter permet :

  • de traiter de manière naturelle et non polluante vos déchets organiques ;
  • de disposer d’un compost d’excellente qualité et gratuit pour votre jardin et votre potager ;
  • d’économiser des déplacements fréquents aux Ecoparcs ;
  • de réduire les coûts de gestion des déchets.

Voici 10 conseils pratiques pour réaliser un bon compost dans votre jardin

  1. Si on peut composter toutes les matières organiques, veillez, toutefois, à mélanger des matières vertes, molles et humides (épluchures, marc de café, fleurs fanées, tontes de gazon, etc.) et des matières brunes, dures et sèches (feuilles mortes, tailles de haies broyées, litière minérale, papier essuie-tout, etc.) ;
  2. Ne faites pas votre compost trop près de l'habitation pour éviter les problèmes d'odeurs ou les insectes, mais pas trop loin non plus pour ne pas devoir traverser tout le jardin pour y jeter vos déchets ;
  3. Ne placez pas votre compost en plein soleil, sinon il risque d'être trop sec ;
  4. Evitez d'y ajouter les déchets non-compostables les plus fréquents : bois de menuiserie, cendres de charbon, terre, sable, langes jetables, excréments d'animaux de compagnie…
  5. Veillez à assurer un contact permanent avec le sol pour faciliter les échanges et notamment le passage des micro-organismes ;
  6. Placez une grille sous votre compost pour éviter que les taupes ne viennent dévorer ces micro-organismes venus du sol ;
  7. Veillez à la circulation de l'air en commençant par une couche composée de branchages broyées ou de paille ;
  8. Si vous utilisez un fût à compost, aérez chaque dépôt à l'aide d'une tige d'aération ;
  9. Retournez votre compost après 2 mois pour accélérer le processus naturel ;
  10. Ce n'est qu'après 6 mois de décomposition que votre compost est prêt à être utilisé. Il est alors arrivé à maturité et peut être un excellent amendement pour le sol. Il favorise la croissance des plantes, rosiers, arbres et arbustes. Il permet aussi d'améliorer la qualité de votre sol : mélangez 1/3 de compost à 2/3 de terre et vous obtiendrez une excellente base pour votre potager.

Comment fabriquer son propre bac à compostage ?

Vous souhaitez en savoir plus sur la manière de composter ? Vous souhaitez fabriquer votre propre bac à compostage mais n’avez pas toutes les informations pour y arriver ? Hygea vous donne les trucs et astuces pour fabriquer votre bac à compostage. Achat d’un bac, silo en treillis, en bois, en béton, … découvrez comment le fabriquer. Hygea vous donne également des conseils ! Cliquez sur ce lien pour connaître tous les trucs et astuces.

Que peut-on composter ?

  • Les déchets de cuisine
  • Les épluchures de légumes et de fruits
  • Les restes de repas, de pain, etc.
  • Les filtres à café, sachets de thé
  • Les essuie-tout utilisés
  • Les coquilles d’œufs et de noix concassées
  • Les papiers non colorés
  • Les cartons découpés en morceaux
  • Les huiles et graisses alimentaires absorbées sur du carton découpé
  • Les déchets de jardin
  • Les feuilles mortes
  • Les fleurs fanées
  • Les tailles de haies et d’arbustes découpées fines
  • Les mauvaises herbes non montées en graine
  • Les tontes de pelouse
  • Les autres déchets biodégradables
  • Les lambeaux de coton ou de laine
  • Les déchets de cuisine « saucés »
  • Les laitages (yaourts, fromage frais, fromage râpé, …)

Que ne peut-on pas composter ?

  • Les déchets non biodégradables ou contenant des polluants
  • Les textiles synthétiques (nylon, etc.)
  • Les sacs d’aspirateur (forte teneur en matière synthétique)
  • Le bois de menuiserie
  • Les cendres de charbon
  • Les langes jetables
  • La terre et le sable
  • Les excréments d’animaux de compagnie
  • Les matières plastiques
  • Les canettes et autres éléments métalliques

N’hésitez pas à contacter l’un des guides composteurs du réseau Hygea qui ne manquera pas de vous accompagner dans vos premiers pas de composteur ou de répondre à l’une ou l’autre question en la matière ... il y a forcément un guide composteur près de chez vous ! Vous pouvez également consulter le document reprenant en détail la formation de guides composteurs via ce lien. Celle-ci débutera le lundi 14 mars prochain, n'hésitez pas à consulter les infos pratiques à ce sujet via ce lien.

Désireux de suivre les activités des guides composteurs ? Suivez-les via leur page Facebook.

Pour plus d’infos sur le compostage ou sur les guides composteurs, contactez Messieurs Duez Nicolas au 065/41.27.29 ou nicolas.duez@hygea.be ou Schwagten Edwin au 065/41.27.20 ou edwin.schwagten@hygea.be.

Plus d'infos pour bien composter les déchets organiques.

Consultez le manuel d'installation et d'utilisation d'une vermicompostière.