9 gestes pour éviter le gaspillage alimentaire

Préparez les bonnes quantités!

Avant de faire vos courses, pensez d’abord aux menus de la semaine.

A chaque jour son repas et ses convives. Vous pourrez ainsi préparer une liste de courses la plus juste possible. Un plat aux proportions trop généreuses finira sans doute à la poubelle.

Voilà pourquoi réduire ses déchets, c’est d’abord préparer les bonnes quantités.

La marmitte d'Hygea - Beignets de pommes de terre

Manger sans jeter, c’est deux fois meilleur

On a pris l’habitude de ne manger qu’une partie des fruits et légumes achetés.
Mais saviez-vous que l’on peut faire d’excellents potages avec, par exemple, les fanes des carottes ? Que la plupart des vitamines se trouvent sous la peau et qu’il suffit de brosser la carotte plutôt que de l’éplucher ? Cuisiner sans jeter, c’est tout à fait possible et c’est délicieux !

Attention : si la plupart des feuilles et fanes de légumes sont comestibles, d’autres peuvent être toxiques (feuilles de tomates, d’aubergines, de poivrons…). Renseignez-vous au préalable !

La marmitte d'Hygea - Soupe aux fanes de carottes

Abîmé ne veut pas dire «à jeter»

Abîmé ne veut pas dire «à jeter» N’abandonnez pas vos fruits et légumes pour une simple tache. Même légèrement défraîchis, ils peuvent encore épater vos papilles ! Même ramollis pour avoir traîné trop longtemps dans le frigo ou légèrement tachés avec l’âge, vos légumes conservent toute leur saveur. Coupez-les et faites-les sauter avec un peu de beurre et d’ail et vous obtenez une excellente ratatouille. Ou faites-en une purée à laquelle vous ajouterez un peu de fromage râpé pour épater les enfants. Et si vous n’avez pas l’occasion de les préparer tout de suite, coupez-les et congelez-les pour les ajouter à votre prochaine soupe.

L’aliment frais parfait n’a pas toujours le meilleur goût.

La marmitte d'Hygea - La salade folle

Conservez au lieu de jeter

L’idéal, c’est de consommer les légumes frais dans les 2 à 3 jours qui suivent l’achat afin de profiter de leurs vitamines.
Si ce n’est pas possible, vous pouvez les conserver :

  • dans le frigo, à condition de bien respecter les différentes zones de froid (consultez le mode d’emploi) ;
  • dans le congélateur. Dans ce cas, lavez et séchez vos légumes avant de les congeler et ne congelez que des aliments froids ;
  • dans du vinaigre. Portez à ébullition les cornichons, oignons ou carottes dans du vinaigre salé. Placez-les ensuite, trempant dans le vinaigre de cuisson, dans des bocaux ;
  • sous vide d’air, en sachets ou en boîtes, à l’aide d’une machine spéciale ;
La marmitte d'Hygea - Haricots verts aux poivrons

Mangez local et de saison, c’est tout bon !

Pourquoi s’obstiner à manger des fraises toute l’année ? Et pourquoi acheter des légumes qui ont parcouru des centaines de kilomètres alors qu’ils sont cultivés dans la région ? En mangeant local et de saison vous faites coup double ! Non seulement vous profitez de produits frais, cultivés avec soin par des producteurs du coin, mais vous limitez la production de déchets d’emballage nécessaires à les protéger lors de périlleux voyages. Sans oublier que chaque kilomètre parcouru en moins pour un fruit ou pour un légume, ce sont autant de grammes de CO2 en moins rejetés dans l’atmosphère…

La marmitte d'Hygea - Soupe de cerises et glace vanille

Evitons de jeter les restes

Pourquoi jeter les restes de nourriture alors qu’ils peuvent encore faire le plaisir des gourmets les plus exigeants !

  • Il vous reste des légumes et de la viande cuite ? Faites revenir le tout avec du beurre, de l’ail et des épices pour préparer une ratatouille.
  • Il vous reste des pommes de terre et des légumes ? Faites-les cuire avec quelques lardons, ajoutez-y des oeufs, mélangez et servez une tortilla «maison».
  • Quelques tranches de pain traînent au fond du sachet ? Faites du pain perdu !
La marmitte d'Hygea - Festival du cake

Mangez mieux, mangez bio

L’agriculture bio interdit le recours aux OGM et aux produits chimiques de synthèse, tant pour la production, que pour la transformation et la conservation des aliments. Les produits bios sont donc meilleurs pour la santé ! Sans oublier que les distributeurs limitent leur production de déchets. Et dans les rayons des magasins, ils sont proposés en vrac ou dans des emballages biodégradables.

La marmitte d'Hygea - Soupe de fenouil et concombre

Un conseil sur mesure : dosez avant de cuisiner

En cuisine, il n’y a pas deux poids, deux mesures. La réussite d’une recette passe par le respect des bonnes quantités. Mais c’est aussi un conseil qui s’applique en matière de réduction des déchets. Plutôt que de tout faire «à l’oeil», servez-vous des ustensiles pratiques et précis : un récipient gradué, une cuillère mesure, une balance de cuisine, etc. Sans oublier la spatule pour aller jusqu’au bout des pots !

La marmitte d'Hygea - Cuisses de poulet au potiron et romarin

Congelez au lieu de jeter

Le froid est votre allié pour la conservation des aliments frais. Il faut, toutefois, respecter certaines consignes :

  • respectez la chaîne du froid ;
  • pour mieux conserver vos légumes (salades, champignons, …) au réfrigérateur, emballez-les dans une feuille de papier journal ;
  • surveillez les dates limites de consommation des produits et appliquez la règle du «premier entré, premier sorti».
La marmitte d'Hygea - Bâtonnets de crabe aux chicons