Les emballages inutiles

Evitons le suremballage !

Si le rôle premier d'un emballage est de protéger le produit, voire d'en assurer la conservation, dans certains cas, il est totalement inutile.

Voici 10 conseils pratiques pour réduire notre production de déchets d'emballage

  1. Privilégiez les emballages recyclés ou recyclables. Différents logos vous permettent d'identifier ces emballages ou vérifier que les producteurs participent à la collecte sélective ;
  2. Refusez les sacs jetables non dégradables ou semi-dégradables que l'on vous propose encore dans certains commerces ;
  3. Prenez un cabas, un sac réutilisable ou une caisse (pliable ou en carton) pour ranger et transporter vos achats ;
  4. Préférez les produits en vrac ou à la découpe, plutôt que les produits pré-emballés (fruits, légumes, viandes, poissons, fromages et autres produits frais) ;
  5. Buvez plutôt l'eau du robinet qui ne génère aucun déchet ou l'eau en bouteilles en verre. Le verre étant recyclable à l'infini ;
  6. Pour les pâtes ou le riz, préférez les grands formats, sans sachets individuels ;
  7. Pour les yaourts et autres desserts, optez pour les pots grands formats ou, mieux encore, les pots en verre ;
  8. Pour les produits d'entretien, préférez les grands volumes, les recharges ou les produits concentrés ;
  9. Evitez les biscuits et les collations emballés en portions individuelles qui jouent aux poupées russes ;
  10. A l'école ou au bureau, pensez à la boîte à tartines, à la gourde et au fruit frais… C'est sain et écologique.