Actualités

Les langes c'est direction votre sac de déchets résiduels

15.01.2021

Parce que les langes contiennent beaucoup de plastique, ils sont interdits dans les déchets organiques.

Les langes d’enfants et d'adultes doivent être jetés dans la poubelle des déchets résiduels (sac moka) ou dans un point d'apport volontaire (PAV), accessible 24h24 et 7jours/7. Les alèzes ou les serviettes hygéniques doivent également être jetés dans le sac moka ou dans un PAV.

Seules les communes de Binche, Ecaussinnes, Estinnes, Merbes-le-Château et Seneffe sont concernées par ces sacs moka et ces points d'apport volontaire.

Pourquoi ?

Ces dernières années, la composition des langes a fortement évoluée. Les fabricants y ont en effet massivement remplacé la cellulose de papier par un polymère (plastique) super absorbant. Un lange est donc aujourd’hui constitué de 76% de plastiques !

QUESTIONS LES PLUS FRÉQUEMMENT POSÉES (FAQ)

Nous avons rassemblé ici les questions que vous pourriez vous poser à propos des langes dans les déchets résiduels.

  • Que dois-je faire en tant que ménage ?

Nous vous conseillons d'adapter la poubelle de salle de bain et celle de la chambre de bébé. Prévoyez une poubelle « déchets résiduels » adaptée à la quantité de langes que votre bébé produit. Pour les flacons en plastique, mettez-les de côté. Ce sont des « emballages PMC » recyclables. Ils sont donc à déposer dans votre sac PMC.

  • Je suis gardienne d'enfants, des aides me sont-elles accordées?

La taxe relative aux déchets ménagers relève de l’autonomie communale: c’est à la commune d’établir les montants, en fonction des différentes catégories de contribuables, pour couvrir le « cout-vérité » de la gestion des déchets (ce qui est une obligation légale). De nombreuses communes accordent des abattement aux parents avec de jeunes enfants et aux accueillantes d’enfants. Ces avantages sont décrits dans le règlement « taxes ». Enfin, certaines communes octroient également des primes lors de vos achats de langes réutilisables Un seul conseil, renseignez-vous auprès de votre commune pour connaitre les éventuels montants et aides mis en place au niveau local. 

  • Les langes 100% biodégradables sont-ils concernés par cette mesure?

Oui parce qu’il n’existe pas vraiment de langes 100% biodégradables. Certaines marques mettent en avant le fait qu’elles utilisent en partie de la matière biodégradable dans leur lange, mais ce n’est jamais à 100%. Or, notre objectif est « zéro plastique dans les déchets organiques ». Dès lors, aucun lange d’enfants  n'est accepté dans les déchets organiques. 

  • Existe-t-il une alternative aux langes jetables?

Oui, il existe des alternatives moins coûteuses et plus écologiques: réfléchir à l’utilisation des langes « réutilisables » ou « lavables » vaut la peine! Ces couches sont non seulement plus saines mais coûtent et polluent également beaucoup moins que les couches jetables. Sachant qu’un bébé portera +/- 5000 langes avant de devenir propre et que le coût d’un lange est d’approximativement de 0.30€, le coût global des langes jetables pour les parents est en moyenne de 1500 euros.

A contrario, durant cette période, votre bambin n’aura besoin que de 20 à 40 langes réutilisables, qui pourront servir à un autre enfant par la suite.

Le coût de ces langes lavables oscillera, selon les sources et du type de langes choisis, entre 450 et 850 euros. Avec l’avantage de la réutilisation pour plusieurs enfants et la possibilité de les acheter ou les revendre en seconde main (par exemple via le groupe facebook « Couches lavables d’occasion pour les belges ») ou de les louer afin de vous permettent de tester les couches lavables à des prix avantageux (La couchotèque de la Petite Marmite) 

Enfin, composée principalement de fibres naturelles (coton), la couche réutilisable qui est en contact avec la peau du bébé ne contient aucune substance toxique et la laisse respirer. Exemptes de gel absorbant (polyacrylate de sodium), ces couches n’assèchent pas la peau et leur usage nécessite dès lors moins de crème hydratante. Après quelques jours d’utilisation, les érythèmes fessiers – fréquents avec les couches jetables – ont même tendance à disparaître.

  • Que faire des voiles de protection des langes lavables?

Les voiles de protection des couches lavables sont indispensables pour se simplifier le quotidien avec les couches lavables.  Ils sont composés de cellulose et sont donc biodégradables. Vous pouvez toujours les jeter dans le sac avec les déchets organiques (avec ou sans matière fécale).

  • Où jeter les lingettes humides?

Le tissu des lingettes humides est en général un mélange de plusieurs fibres: polyester, viscose, cellulose. De plus, les lingettes sont imprégnées de produits potentiellement polluants ce qui ne favorise pas la bonne décomposition. Résultat, elles ne sont pas acceptées dans les déchets organiques!

Plusieurs alternatives aux lingettes jetables existent :

  • Un gant, une petite serviette qu’on lavera en machine feront de parfaites lingettes lavables. On peut imprégner les lingettes à l’avance (idéal pour les bébés qui bougent beaucoup ou lorsqu’on est de sortie) et les conserver dans une boite hermétique.
  • Pour soigner les fesses de bébé, on peut d’abord laver la peau avec un gant et de l’eau tiède ; ensuite la nettoyer avec une huile végétale bio de première pression à froid et sans parfum*. *Evitez l’usage d’huiles essentielles pour les bébés.

 

 

 

Retour aux actualités